Programme de Retraites (femmes)

Chaque année, nous déterminons le programme pour l’année suivante. Voici les thèmes et leurs dates pour 2018-2020.

Trancher la Saisie Égocentrique : la pratique de Tcheu retraite dirigée par Lama Rinchen RETRAITE COMPLÈTE

du lundi 3 septembre au lundi 19 novembre 2018

La pratique quotidienne du don de soi (Ludjin) nous permet selon nos capacités et comment elles évoluent, de diminuer l’influence de la saisie égocentrique, cultiver amour et compassion véritables, accumuler le plus grand mérite, utiliser la sagesse de la vacuité pour trancher l’ignorance, et finalement accéder à la méditation de mahamoudra, le cœur de notre lignée.

Ce rituel véhicule de nombreuses méditations profondes, dont les instructions détaillées ont été transmises à Lama Rinchen par Guendune Rinpoché.

Durant cette retraite, Lama Rinchen transmettra le commentaire de Jamgoeun Kongtrul Lodreu Thayé. Nous allons étudier le rituel (musique et chants), mais aussi pratiquer la méditation reliée à cette pratique en se basant sur la Prière à Matchikma. C’est pour cela que la plupart des sessions se feront chacune dans sa chambre. Ceci n’est pas une retraite de groupe, même si le rituel se fera aussi en groupe chaque jour.

Cette retraite ne s’adresse pas aux débutants.

Elle est destinée aux personnes habituées aux pratiques formelles, à l’aise avec récitations en tibétain (en phonétique) et visualisations. Une certaine expérience de la méditation est préférable. Nous n’abordons en aucun cas la pratique d’un point de vue « psychologique » mais purement selon la transmission traditionnelle du bouddhisme où le seul but est d’atteindre l’éveil pour le bien de tous les êtres.

 

Perspectives pour 2019.

Il y aura deux retraites de 3 mois en 2019, du début février jusqu’à fin avril, et du début mai jusqu’à fin juillet.

Noter que ces retraites donnent aussi la dernière possibilité de se qualifier pour postuler à la prochaine retraite de 3 ans qui débutera en août 2019.

 

L’Entraînement de l’Esprit (lodjong) retraite dirigée par Lama Tcheunyi

du vendredi 8 février au lundi 29 avril 2019

Basés sur les instructions du maître indien Atisha, les sept points de l'entraînement de l'esprit sont au cœur de la tradition Mahayana : s'entraîner dans la pratique de la compassion et dans le développement de la sagesse. Quelle que soit notre pratique, ces conseils l'approfondiront et lui donneront un réel sens.

Le Bouddha enseigna le dharma dans un seul but, diminuer la saisie égocentrique. En utilisant les techniques enseignées par les grands maîtres de la lignée de l'entraînement de l'esprit, nous apprendrons à tourner notre regard vers l'intérieur, à repérer les fonctionnements de la saisie égocentrique et à les changer. Chaque situation devient une possibilité de progresser sur le chemin, en cultivant l'habitude mentale de développer et accroître la bodhicitta. Les sessions de pratique seront dédiées à entraîner la bodhicitta ultime (par la méditation) et la bodhicitta relative (par la technique du prendre et donner ou  tonglen).

Seront transmis les commentaires classiques des sept points de l'entraînement de l'esprit, ceux de Jamgon Kongtrul Lodreu Thaye et du 5ème Sharmapa Keunchog Yenlag, ainsi que des enseignements sur la prière à sept branches et les prières de souhaits de lodjong. Nous regarderons des extraits de livres sur lodjong par des auteurs contemporains, occidentaux et tibétains, et apprendrons à les apprécier à la lueur de la transmission classique.

A la fin de cette retraite, les participantes auront une connaissance complète de la tradition de l'entraînement de l'esprit, une compréhension des causes et des conditions requises pour accomplir la pratique et comment progressivement l'intégrer à toutes les situations de la vie quotidienne – bonnes ou mauvaises – à travers les deux aspects de la bodhicitta.

 

La Sagesse du Dharma et la pratique de Manjoushri retraite dirigée par Lama Rinchen

du vendredi 3 mai au lundi 15 juillet 2019

* cette retraite est un peu plus courte que d’habitude à cause de la sortie de retraite de 3 ans le 15 août

Notre vie est très complexe, il nous faut beaucoup de discernement pour comprendre correctement l’enseignement du Bouddha et savoir comment lui donner toute son efficacité au quotidien. Le bodhisattva Manjoushri représente cette intelligence spirituelle qui souvent nous fait défaut. Méditer sur sa forme, réciter son mantra, contempler son esprit : autant de moyens pour dissiper les voiles de l’ignorance et développer la clarté de notre esprit.

Toutes les instructions nécessaires pour la courte pratique de Manjoushri Orange seront transmises, ainsi que des conseils pour la mise en œuvre de la méditation sur une divinité. Nous apprendrons comment intégrer le Dharma au moyen des 12 étapes de l’étude, en l’appliquant à des textes spécifiques, comme par exemple un court commentaire à la louange à Manjoushri.

Assimiler le Dharma et l’appliquer à soi-même et aux situations de la vie de tous les jours, sont des priorités pour tout pratiquant. Manjoushri nous aide à faire cela.

 

* * *

 

Il n’y aura pas de retraite de 3 mois en automne à cause de la rentrée en retraite de 3 ans, le 12 novembre 2019.

 

Les retraites de 3 mois reprendront février 2020, avec le programme suivant :

 

Amitabha retraite dirigée par Lama Chonyi

du début février jusqu’à fin avril 2020 (dates exactes à préciser plus tard)

Amitabha, le bouddha de Lumière Infinie, est associé à Déouatchene, la terre de grande félicité. Déouatchene est l’expression de l’activité d’Amitabha, issue de ses souhaits de manifester une terre pure accessible à tous, où plus rien ne fait obstacle à la progression vers l’éveil.

La pratique de sa méditation permet de créer, pour soi et les autres, les causes d’une renaissance en cette terre pure et d’atteindre ultimement l’éveil. Quatre conditions permettent d’y renaître : développer la bodhicitta; se familiariser avec la description de cette terre pure; accumuler du mérite;  et en faire la dédicace et aspirer à y renaître. Si dans notre vie nous parvenons à accumuler quotidiennement ces quatre conditions et si nous nous entraînons à les développer, au moment de la mort nous percevrons directement la terre pure de Déouatchene sans avoir à traverser l’état intermédiaire du bardo.

Pendant la retraite, il y aura des instructions pour les pratiques d’Amitabha courte et extensive basées sur le commentaire de Tchagmé Rinpoché. Nous allons étudier aussi la longue prière de souhaits pour renaître en Déouatchene et ainsi découvrir les qualités de cette terre pure et les bienfaits d’y renaître en réunissant les quatre conditions. Egalement différentes contemplations et méditations relatives au moment de la mort seront expliquées, ainsi que les étapes du bardo, l’état intermédiaire entre la mort et la renaissance.

A la fin de cette retraite, les participants pourront désormais faire la pratique d’Amitabha avec une meilleure compréhension de toutes ses dimensions ; connaître les qualités de la terre pure de Déouatchene et les bienfaits d’y renaître ; et comprendre comment cette pratique sera d’un grand profit au moment de la mort pour évoluer vers l’éveil.

 

* * *

 

Vous voulez plus d'informations ?

Demandez-les à Lama Rinchen par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.